Automne 2018

Avec la venue de l’automne, deux tâches s’avèrent importantes pour un jardinier consciencieux.

Le temps est venu de rentrer les plantes de patio : Laurier, hibiscus, plumbagos, mandeviller, bananier, brugmansia, géranium, coléus. Pour vous éviter toute déception, il est important de traiter toutes ces plantes avec un savon insecticide appliqué et sur le sol et sur la plante par temps sombre ou à l’abri du soleil, trois semaines avant de les rentrer et le jour de la rentrée.

Le temps est aussi venu de planter vos bulbes : tulipes, narcisses, crocus, muscaris et autres. La plantation de ces bulbes est toujours mieux réussie quand vous les regroupez, par taille de 5, de 10 et davantage si vous le voulez. Évitez les plantations en ligne qui ne produisent pas une belle tache de couleur. Pour vos tulipes, si vous voulez les garder longtemps, plantez-les à 10-12 pouces de profondeur. Pour les autres, plantez à une profondeur égale à 3 fois la grosseur du bulbe. Les crocus peuvent être plantés en plein gazon et produire un bel effet tôt le printemps avant que vous commenciez à tondre votre pelouse. N’enlevez aucun de vos bulbes. Coupez la tige florale après la floraison, pour permettre à la plante de ne pas gaspiller ses énergies à faire des graines. Soyez patients, le feuillage, avec la chaleur, finit par jaunir et dépérir et si vous les plantez dans un endroit approprié, les vivaces qui montent finiront par cacher le feuillage en train de se décomposer.

Juin 2018

Pour une petite philosophie de la nature.

Pour ensoleiller vos cœurs et tous vos sens, il y a le soleil bien sûr, mais les fleurs, les arbustes et les arbres avec leurs couleurs, leurs odeurs, leurs formes de toutes sortes sont là pour nous apporter réconfort, paix et émerveillement. Profitons de notre été, pour être attentifs à l’univers naturel qui nous entoure et laissons-nous imprégner par toute la beauté qui s’en dégage.

Quand vous arrosez ou entretenez vos fleurs, vos arbustes, vos arbres, soyez vigilants et que le silence de votre cœur écoute et sente le message d’amour qui s’en dégage. Profitons-en pour remercier la vie et notre Créateur de nous envelopper de tant de merveilles que nous finissons par ne plus voir. 

Janvier 2018

L’amarylis, une plante à découvrir!

Une plante très intéressante pour donner de la couleur à nos hivers. C’est l’amarylis. Nous le trouvons dans les épiceries actuellement. La boîte que vous achetez contient le bulbe, le pot et le terreau pour le faire pousser. Vous n’avez qu’à le planter dans son pot avec le terreau fourni en dégageant légèrement la tête du bulbe, et le placer à la lumière. Dans 6 à 8 semaines, vous aurez des fleurs, au moins 4 et parfois, si vous êtes chanceux deux tiges de 4 fleurs. Une fois la floraison terminée, vous couper la hampe florale et diminuez les arrosages, mais continuer à l’arroser avec un peu d’engrais. Au printemps, vous coupez toutes ces feuilles et vous le plantez en pleine terre dans une partie à l’ombre de votre jardin. Vous le rentrez à l’automne, et il refleurira de nouveau.

Octobre 2017

Comme l’automne est à nos portes, le temps est venu d’entrer nos plantes d’intérieur ou de patio que nous avions sorties au printemps. Pour prévenir tout désagrément, il est important de les traiter avec un savon de type safer’s en arrosant à la fois le feuillage, le tronc et le sol. Cela aura pour effet de vous éviter d’entrer tout insecte qui pourra commencer à dévorer vos plantes quelque temps après les avoir rentrées.

Pour les plantes de patio, tels que brugmansias, lauriers, plumbagos, hibiscus, érables de maison et mandevillers, vous les rabattez du tiers. Le choc de la rentrée pourra provoquer la chute de certaines feuilles. Ne paniquez pas et soyez patients, vos plantes se referont un nouveau feuillage adapté à votre intérieur. Comme elles entreront dans un temps de repos, il faudra diminuer les arrosages.

Certaines plantes tels que les bananiers, colocasia, alocasia, peuvent se rentrer dans un garage légèrement chauffé (aux alentours de 0 degré. Leur feuillage tombera et vous pourrez les remettre en végétation dès le début de mars. La feuillaison apparaîtra de nouveau pour vous offrir de belles plantes à contempler.

 

Juin 2017

Vous voulez réussir la floraison de vos plantes de patio : laurier, mandeviller, hibiscus, érable de maison, plumbago et brugmansia, il faut vous rappeler que ces plantes ont besoin d’un arrosage assidu et d’une fertilisation continue durant tout l’été avec un engrais à tomates (exemple : actisol pour tomates). Ce fertilisant convient tout aussi bien à toutes ces plantes de patio pour assurer une bonne floraison. Si vous les avez rabattus du tiers de leurs tiges en mars ou avril, l’abondance de la floraison est assurée. Toutes ces plantes exigent un minimum de 5 heures d’ensoleillement pour obtenir de bons résultats.

Mai 2017

Vos bulbes printaniers sont en pleine floraison ou sur le point de la terminer. Vous voulez les conserver pour d’autres années. Voilà le truc à appliquer : une fois la floraison complètement terminée, vous coupez la tige qui portait la fleur, et vous laissez jaunir le tout. Vous pouvez même planter vos annuelles entre ces tiges qui dépérissent, rapidement vos annuelles prendront le dessus et vous pourrez enlever les tiges jaunies et séchées par la suite. Quand vous tirez sur les tiges et que vous ne sentez pas de résistance qui pourrait déterrer votre bulbe, c’est le bon temps de les enlever. Un peu de patience vous permettra d’économiser temps et argent et vous évitera de recommencer cet automne.

Bon jardinage!

 Avril 2017

Avec la venue du printemps, c’est le temps de rempoter toutes vos plantes d’intérieur et celles entrées et qui retourneront bientôt sur vos patios ou vos galeries. Hibiscus, brugmansias, mandevillers, érables de maison, laurier, plumbago. Comme nous voulons stimuler leur croissance, en plus de les rempoter, il faut les tailler du tiers de leurs tiges et commencer à les fertiliser.

Pour les arbres et les arbustes, une taille de propreté s’impose. Enlever toutes les branches brisées par les rigueurs de l’hiver, vent, verglas, neige mouillée. L’autre taille requise, c’est de couper les tiges ou les branches qui s’entrecroisent et se nuisent les unes les autres  pour favoriser la croissance de celles qui sont plus importantes. Une telle taille permettra à vos plantes de bénéficier d’un flot plus abondant de lumière et de se développer en donnant une belle forme à votre arbre ou arbuste. Attention! Vous ne pouvez pas vous livrer à une taille radicale surtout pour les arbustes ou arbres à fleurs, tels que magnolias, pommetiers décoratifs,  lilas, philadelphus, spirées van houtte. Vous risquez alors de n’avoir aucune floraison. Pour les hydrandrée annabelles, vous pouvez les couper au ras du sol, pour les hydrangées arbustives, vous pouvez également les rabattre du tiers toujours en les taillant sur un bourgeon extérieur.

Pour toutes les tailles, prenez soin de désinfecter votre sécateur ou votre cisaille avec de l’alcool à friction 70 % minimum pour éviter de transmettre des maladies d’un arbre ou arbuste à l’autre.

Prenez le temps de contempler vos fleurs printanières qui soupirent d’envie de vous émerveiller avec leur floraison.

Bon printemps!

Janvier / Février 2017

Comme le printemps s’annoncera avec le début de mars, il est temps d’apporter un rajeunissement à nos plantes d’intérieur. On peut le faire d’abord en les rempotant avec un terreau prévu à cet effet. Aussi, on peut commencer à les fertiliser avec un engrais 20-20-20 pour plantes d’intérieur.

Pour les plantes de patio que vous avez entrées à l’automne : lauriers, plumbagos, hibiscus, mandevillas, bougainvilliers, une bonne taille d’au moins du tiers des branches s’impose. Toute taille stimule la croissance et permet d’avoir un plan plus touffu qui aura pour effet de produire, le temps venu, beaucoup plus de fleurs.

Aussi, si vous êtes fervents des brugmansias, des bananiers que vous avez remisés dans votre garage ou chambre froide, le même principe s’applique. Avec le début de mars, vous pouvez les sortir, idéalement une journée peu ensoleillée, et vous les placez près d’une fenêtre ensoleillée en commençant à les arroser et les fertiliser. Elles prendront une longueur d’avance pour se prédisposer à la floraison. Beaucoup de plaisir avec vos plantes!

 

Décembre 2016

Plusieurs d’entre vous recevront ou s’achèteront de belles plantes pour Noël : poinsettia, cyclamen, kalanchoé, azalée, cactus de Noël, cyprès (vaporiser le feuillage), etc. Pour prolonger la floraison de ces plantes, il faut les installer dans un endroit lumineux en évitant le gros soleil ardent direct. Un endroit frais s’avère idéal. L’arrosage doit être fait de façon parcimonieuse. Il faut éviter de trop les arroser. Laisser sécher la surface de la terre avant d’arroser et s’assurer que l’eau ne stagne pas dans le fond de l’assiette ou dans l’emballage, ce qui aura pour effet de faire pourrir les racines. Evitez d’installer votre plante près des sources de chaleur. Vous pourrez les conserver longtemps.

 

Novembre 2016

Si vous n’avez pas planté vos bulbes, il est encore temps de le faire aussi longtemps que le sol n’est pas gelé en profondeur. Vous pouvez vous référer à la chronique précédente pour tous les renseignements concernant la plantation des divers bulbes. Planter des bulbes permet d’avoir un printemps souriant et remplit notre cœur de joie et de lumière.

Avec la saison morte, il est bon de nous rappeler que toutes nos plantes d’intérieur sont en dormance. Ce qui signifie qu’il ne faut pas les fertiliser et les arroser seulement pour le strict minimum. Aussi, comme le soleil est moins présent, il est bon de rapprocher certaines plantes aux abords des fenêtres en évitant toutefois les soleils du midi, à moins qu’un voile de rideau les atténue.

 

Octobre 2016

Avec la venue de l’automne, il déjà temps de penser au printemps. Si vous voulez un beau jardin de fleurs au printemps, c’est en octobre qu’il faut procéder en plantant des bulbes qui apporteront un air de fraîcheur aussitôt la neige disparue.

Voici brièvement toute la gamme de bulbes que vous pouvez planter. 

Pour une floraison hâtive, deux types de bulbes sont intéressants à planter, les puschkinias, les silles de Sibérie, et les crocus. Pour les silles de Sibérie, vous pouvez faire les plantations regroupées dans la pelouse. Une fois la floraison terminée, vous pourrez tondre votre pelouse sans problème et ils reviendront l’an prochain.

Vous pouvez aussi planter les tulipes. Pour les conserver pendant plusieurs années, il est préférable de les planter à 25-30 cm de profondeur et à 12-15 cm de distance. Pour créer un effet intéressant, il faut créer des massifs de 10 tulipes et plus de la même couleur. Si vous ne voulez pas qu’elles dérangent vos plantations d’annuelles ou de vivaces, choisissez des cultivars hâtifs ou de de mi-saisons.

 

Septembre 2016

Bientôt viendra le temps de penser à entrer les plantes que nous avons installées sur nos patios et qui doivent passer l’hiver à l’intérieur. Brugmansias, plumbago, hibiscus, mandevillé, bougainvillieroutoutes autres plantes annuelles quevous aimeriez conserver à l’intérieur : géraniums, coléus,dracenas, bananiers, fougères Pour éviter tout désagrément avec ces plantes, il faut les traiter avec un savon insecticide comme End’s all ou Trounce, trois semaines avant leur entrée et une autre fois juste avantde les rentrer. Cette application ne doit cependantpas se faire par temps ensoleillé.

Pour les cinq premières, il faut les rabattre du tiers et les placer dans un endroit frais et ensoleillé. Le brugmansia cependant peut être placé à la noirceur tout l’hiver, moyennement un arrosage périodique aux trois semaines.  Le bananier peut être entreposé dans un garage chauffé. Les annuelles comme le géranium et le coléus peuvent aussi être rabattus et placé près d’une fenêtre ensoleillée. À partir du moment où vous rentrez vos plantes, vous cessez toute fertilisation. Vous commencerez au printemps, à partir du mois de mars.

 

Août 2016

Avec la chaleur qui sévit présentement, il est important de redoubler de vigilance, particulièrement pour les potées fleuries et les boîtes à fleurs. Le soleil les réchauffant sur tout le pourtour des pots, les plantes auront besoin d’un arrosage plus fréquent : au moins une fois par jouret certaines plantes comme les brugmansias, jusqu’à deux fois par jour. Encore là, il faut surveiller aussiaprès une pluie, où nous pensons que nos pots ont été bien arrosés alors que la touffe de plantes qui ornent ledessus du pot empêche l’eau de pénétrer.

Rappelez-vous que vous pouvez continuer à fertiliser toutes les annuelles en pot et les plantes qui ornent votre patio, pour obtenir le maximum de floraison. Toutes les autres plantes, vivaces, rosiers, arbustes et arbres ne doivent plus être fertilisés pour favoriser leur préparation à l’hiver.

 
Juillet 2016

Vous avez planté un érable de Norvège Drummundii, un érable au feuillage panaché crème et vert,et vous voulez conserver son caractère unique, il faut surveiller l’apparition de branche portant des feuillescomplètement vertes. Vous devez couper ces branches sinon votre érableva perdre la couleur panachée de son feuillage pour se retrouver avec un feuillage aux feuilles complètement vertes en peu d’années.

Autre élément à retenir, après le début de juillet, il faut éviter toute fertilisation de vos arbres, arbustes, rosiers, et vivaces. Une application d’engrais après cette date stimule la croissance et empêche vos plantes d’aoûter, c’est-à-dire de se préparer pour l’hiver. La fertilisation ne touche pas vos annuelles ou vos plantes en pots. Pour les premières, c’est la seule manière pour  obtenir beaucoup de fleurs et leur vie prend fin avec la saison. Pour les autres, celles en pot, vous stimulez leur floraison, mais vous allez les rentrer à l’automne. Elles ne sont donc pas touchées par les conditions extérieures de l’hiver.

 

Juin 2016

Réussir ses annuelles en pots ou dans les boîtes à fleurs : une tâche simple, mais qui suppose un minimum de vigilance. Il faut se rappeler que les annuelles comme les autres types de fleurs requièrent un emplacement ensoleillé ou ombragé selon leurs besoins. De plus, elles exigent des arrosages appropriés plus fréquents par temps chaud et venteux, et rarissimes par temps humide et couvert.

Votre vigilance exigera de porter attention quand même puisque la pluie ne pénètre pas nécessairement quand la touffe fleurie est dense. L’eau ne parvient pas nécessairement à atteindre le sol.  Par contre, trop d’arrosage peut leur nuire. La fertilisation aussi est importante. Un arrosage au 20-20-20 en alternance  avec un arrosage au 15-30-15  ou  10-52-10 dilué  dans l’eau en suivant la recette indiquée leur convient tout à fait. La fréquence varie selon la plante : les brugmansias, les hibiscus et  mandevillés, exigent des arrosages à chaque semaine alors que pour les plumbagos et les érables de maison ou abutilons seront satisfaits d’un arrosage au 15 jours pour obtenir une floraison abondante.

Pour les annuelles, une application  d’un engrais  à action lente de type 14-14-14 et déposé sur le sol au moment de la plantation  auquel on ajoute des arrosages de 15-30-15 aux deux semaines s’avère la solution idéale. Finalement, tout est question de dosage. Ayez du plaisir à entretenir et admirer vos fleurs.

 

Mai 2016

Un rappel : le rosier Champlain a été choisi et accepté par le Conseil Municipal comme fleur emblème de la municipalité. Sa rusticité et sa floraison abondante jusqu’aux gelées automnales en font une plante de choix pour nos plates-bandes.

Vous avez un ou plusieurs rosiers Champlain ou autres rosiers rustiques et vous voulez obtenir une floraison abondante au cours de la prochaine saison, deux tâches s’imposent : la taille et la fertilisation.

Pour la taille, vous devez enlever les branches sèches ou brisées par les rigueurs de l’hiver. Vous les rabattez à un pied ou 30 centimètres du sol  et vous conservez de 3 à 5 tiges, grosses et solides qui forment comme une main ouverte pour permettre l’infiltration des rayons du soleil. La taille s’effectue en biseau au-dessus d’un bourgeon extérieur ( le 3e ou 4e  à partir du sol) , dès que vous les voyez apparaître . La taille stimule la croissance et la floraison.

La fertilisation se fait tôt au printemps avec un engrais de type actisol pour fleurs ou un engrais spécial pour rosiers où le 2e et 3e chiffre sont plus élevés que le 1er. Vous pouvez répéter ce geste une dernière fois  après la 1re floraison et pas plus tard que le début de juillet.

Pour la plantation,évitez les endroits venteux. Les rosiers poussent bien dans un sol riche et bien drainé. Il leur faut un lieu exposé au soleil pendant au moins 5 heures. La plantation se fait tôt au printemps. Évitez les plantations tardives. Il n’aura pas suffisamment de temps pour s’implanter et se prémunir contre les rigueurs de l’hiver. La fosse de plantation doit être assez profonde et large pour permettre d’y mettre du compost  et des mycorhizes  et favoriser l’étalement des racines.

 

Mars 2016

Vous avez reçu une potée d'hydrangées bleus ou roses pour Pâques.

Si vous voulez le conserver longtemps dans votre maison, il faut le placer à la lumière, mais à l'abri des rayons directs du soleil.

Un endroit frais serait idéal pour prolonger sa floraison.

N'oubliez pas que ces plantes ont besoin de beaucoup d'eau pendant leur floraison. Il faut les garder constamment humides, mais pas détrempées. Une fois la floraison terminée, vous coupez les fleurs et rabattez le plan du tiers. Vous pouvez alors le planter au jardin dans un endroit éclairé aux abords de la maison. Il pourra refleurir à la condition d'être protégé.

Même chose pour les lys de Pâques, une fois leur floraison terminée, vous coupez leur tige au ras du sol. Vous pouvez les replanter au jardin dans un endroit ensoleillé et ils pourront refleurir pendant quelques années. 

 

Février 2016

Avec la venue de mars, mois ou les jours allongent, et la présence du soleil se fait plus fréquente et plus soutenue, le temps est venu de nous occuper de nos plantes d'intérieur et aussi de nos plantes à patio que nous avons rentrées pour l'hiver. Un bon ménage de printemps leur fera du bien et pourra stimuler leur croissance. Comme avec le printemps, les énergies de la vie reprennent de la vigueur après leur période de dormance, c'est urgent de les rempoter ou tout au moins d'enlever la terre de surface pour y ajouter un bon terreau. C'est aussi important de nettoyer leur feuillage avec un linge légèrement savonneux, pour favoriser leur photosynthèse. C'est le moment idéal pour les fertiliser avec du 20-20-20, ou des engrais à base d'algues, à toutes les semaines au début pour stimuler leur croissance.

Pour les plantes à fleurs que vous installerez sur vos patios à l'été, tels les hibiscus, les mandevillés, les plumbagos, les abutilons, (érables de maison), les brugmansias, le temps est venu de les rabattre du tiers. Cela stimulera leur croissance et vous permettra d'obtenir des plants plus trapus et plus branchus. Ainsi, vous obtiendrez une floraison plus abondante. Pour elle aussi, il est important de les fertiliser avec du 20-20-20 mais aussi, avec du 15-30-15 en alternance pour obtenir une belle floraison. Rappelez-vous que ces plantes doivent être arrosées et fertilisées plus fréquemment, et ce durant toute la saison, car elles sont très gourmandes.

Inspirez-vous de vos plantes, aimez-les.

Elles vous combleront d'un surplus de vitalité et de joie intérieure.

 

Janvier 2016

La venue des mois froids de l'hiver est le moment privilégié pour préparer notre été horticole. Quoi de mieux que d'aller voir les photos de nos aménagements prises l'été dernier pour observer les résultats et constater du même coup les améliorations à apporter. Ce peut-être de tailler ou déménager un arbuste devenu envahissant et qui enlève de l'harmonie à une plate-bande, ou encore rechercher des plantes annuelles qui se comporteraient mieux dans nos bacs à fleurs ou nos plates-bandes. C'est aussi une bonne période pour s'interroger sur ce qui n'a pas bien fonctionné et tenter d'en trouver la cause.

Plein de ressources s'offrent à nous. Fréquenter les conférences de la shésose, commander des catalogues de semences ou de plantes qui nous feront connaître des nouveautés. Horticlub, Vesey's, Lily Nook, Stoke, T&T Seeds etc. Vous pouvez les commander facilement par internet. Ils constituent une mine d'or pour mieux connaître les plantes existantes et pour vous guider dans vos choix de plantes quand le temps sera venu de vous présenter chez le botaniste ou le pépiniériste, au printemps.

Bon hiver horticole!

 

Claude Majeau